Douillétudes ( mars 2015 )

Ici, un assemblage des mots douillets, contraire d'inquiétudes, que Zarathoustra nous souffle doucement à l'oreille. En vous abonnant, ils arriveront dans vos courriels entre 1 à 4 fois par mois. Trouvez plus de douillétudes à lire dans la barre de menu.
 


 


Il y a quelques temps, Zarathoustra a dit ceci: "La magie réside dans l'ouverture des frontières, de toutes natures". 
Ce que j'en comprends: La magie de la vie, ces synchronicités étonnantes qui résolvent des situations de façon aisée et inattendue pour nous, cette magie peut se produire lorsqu'on a fait de notre mieux pour une situation, et qu'on accepte par la suite de lâcher prise sur son développement. Cette attitude permet de ne pas créer de limites énergétiques et ainsi le flot de la vie a la voie libre pour s'exprimer de son mieux." 

Zarathoustra et les structures de la vie - Ce que tu penses être immuable ne l'est pas. Ce que tu crois impossible à dissoudre peut le devenir. Et même au creux de la plus minuscule structure connue de l'Homme à ce jour, il existe un univers que tu ne soupçonnes pas encore. Alors, pourquoi te laisserais-tu guider par des pensées issues d'une autre source que celle de ton intuition? L'intuition est la messagère de l'âme, source de toute vie. 

Zarathoustra nous parle des frustrations: "Ce que l'être humain pourrait croire hors de sa portée ne l'est tout simplement pas. Il s'agit de fixer ses buts à partir de son Essence, pas de ses croyances ou de son égo. Ainsi la perspective d'où il conçoit ses désirs est changée, et les buts plus authentiques. L'être humain sort alors de l'état d'attente pour savourer ce qu'il est dans le moment présent."

Zarathoustra nous parle des joies de vivre en contact avec notre âme: " Voyager avec son âme, c'est accepter de ne pas avoir d'itinéraire et quand même être en mesure de savourer chaque portion du voyage au maximum. "

© Copyright Annie Francoeur 2015. Tous droits réservés

ZED production, conception web

Conception